Les gisants de la famille de Trazegnies

Publié le par Brunet roger

L'église de Trazegnies et ses gisants

Le gisant de Jean III de Trazegnies et de son épouse, Isabelle de Werchin.

Vue du gisant de Jean III de Trazegnies.

Jean III de Trazegnies, né av. 164 et décédé en août 1549. Son épouse, Isabelle de Werchin, née ?, décédée en 1559.

On remarquera les colonettes du gisants, avec les quartiers de noblesse des défunts. Ce gisant, dont l'auteur est inconnu, est remarquable par la finesse réalisée par le sculpteur.

 Entre les colonnettes, s'allonge un cadavre mi-décharné, un horrible squelette. Il est entouré d'inscriptions en caractères gothiques: elles servent de commentaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un détail du squelette mi-décharné.

 

 

Vue des colonnettes et du squelette se trouvant sous la table du gisant.

Ce mausolée est placé sous l'arcade qui touche le choeur. Aux piliers sont attachés: sur l'un, le blason des TRAZEGNIES, décoré de lambrequins et d'un cimier.

 

Détail du piler avec le cimier et les lambrequins.

Une autre vue de ce pilier.

 Détail du piler avec les armes de la famille de WERCHIN.  Le sommet de ce pilier est en partie déterrioré.

 

Détail d'une colonnette avec les armoiries de la famille de TRAZEGNIES.

Un autre détail d'une des colonnettes.

 

Détail du gisant de Jean III, baron de Trazegnies.

 

Détail du gisant d'Isabelle de Werchin.

 

Détail du gisant : La dame est couronnée, les cheveux tressés en nattes sont enserrés dans une résille d'apparat. La très riche roble est retenue par une curieuse ceinture lâche terminée par une chaînette.

Jean III est nu-tête, cuirassé et revêtu du tabard blasonné, vêtement ample, descendant jusqu'aux genoux, qui se mettait dessus l'armure. Il porte le collier de la Toison d'Or.

 

 Détail du gisant : La chevelure

 

Fin de la rubrique

 

 

 

 

 

 

Publié dans Sites historiques

Commenter cet article